jeune permis moto

Conseils jeune permis moto : comment avoir une conduite sûre ?

Dernière modification le 24 mai 2024

Hello jeune (ou moins jeune) ami motard ! Aujourd’hui sur Pause Moto, nous allons parler de la conduite en tant que jeune permis moto. Eh oui, nous avons quelques conseils supplémentaires à ajouter par rapport à ce que tu peux apprendre lors du passage de ton permis. Maintenant que tu as ton permis, ta nouvelle (ou première) monture et ton assurance, tu vas gouter au plaisir du deux-roues !

En tant que jeune permis moto, tu vas découvrir beaucoup de choses qui sont extrêmement cool, ou au contraire, très énervantes ! Entre notions de pilotage que tu vas acquérir en conditions réelles, et les incivilités, nous avons quelques conseils pour que tes débuts se passent bien ! Il faudra prendre de l’assurance au guidon de ta moto.

Il n’y a pas de secret, pour apprendre à bien rouler il faut pratiquer ! Pour commencer, balade toi seul ou en petit groupe de 4 à 5 motos. Les groupes de plus de 10 motards sont plus dangereux à causes des disparités de niveau et de style de conduite. En roulant fréquemment, tu apprendras à connaître la machine, et la conduite d’une moto. Tu te feras sans doute quelques frayeurs en étant un peu trop optimiste, mais justement, c’est ce qui forge l’expérience à un jeune permis moto ! La première sortie sera toujours la meilleure, ne l’oublie pas.

Voici nos conseils afin de bien débuter en tant que jeune permis moto !

À lire également : Les applications moto qu’utilisent les motards !

Conseil jeune permis moto : L’état de la route !

jeune permis moto route

En tant que jeune conducteur, vous n’avez peut-être pas encore roulé sous la pluie. Il faut vous méfier de certains éléments afin de ne pas se retrouver au sol. Les bandes blanches, les passages piétons ou encore les plaques d’égouts sont à éviter autant pour un débutant qu’un conducteur confirmé !

Faites également attention près des terrains en chantier ou d’exploitations agricoles, où la chaussée peut être dangereuse pour un motard. En effet, il y a beaucoup de chance d’y trouver de la boue, et beaucoup de poussières qui pourraient vous faire une petite frayeur !

On note aussi que les pluies d’été après une longue période sèche sont traîtres ! Avec cette pluie, les hydrocarbures et la poussière vont créer un dépôt glissant dont il faut tenir compte dans les ronds-points !

Conseil jeune permis moto : Garder sa méfiance sur les routes connues !

jeune permis moto route connue

Nous le savons tous, mais sur les routes que l’on connaît bien, nous avons tendance à rouler plus vite ! La connaissance du tracé nous permet d’anticiper la prochaine mise sur l’angle, ou un point de freinage. Cependant, statistiquement le nombre d’accidents à moto sur une route connue du pilote est très élevé ! 

Certains facteurs sont incontrôlables, comme la présence d’un animal sauvage, une voiture qui refuse une priorité (ou un vélo, tracteur, moto…). Bien malheureusement, c’est ce qu’il se passe dans la plupart des cas !

De plus, il se peut également que la route ait changé d’état depuis ton dernier passage. Des cailloux qui seraient tombés d’une remorque, ou bien de l’herbe tondue qui se serait agglutinée sur la route (oui c’est du déjà-vu !) peuvent générer une belle frayeur si tu n’anticipes pas ! Rouler en sécurité ne veut pas forcément dire “se traîner” !

Conseil jeune permis moto : Les dépassements se préparent !

jeune permis moto depassement

L’art du dépassement ! C’est le cas de le dire lorsque tu es jeune permis moto et que tu es bridé en A2 ! Suivant ta machine, bridée en 47,5 cv ou 34 cv, tu vas devoir la préparer ! Le piège c’est d’être bridée à une puissance de 34 cv et de rouler avec des amis en 47,5 cv, la différence est réelle, et ça se voit sur les dépassements !

Lorsque tes copains vont doubleraisément”, tu vas devoir prendre un peu plus d’élan vu le manque de puissance par rapport à eux. Vous ne pourrez peut-être pas doubler au même endroit !

De plus, nous te conseillons de garder ceci en tête : pas de visibilité, pas de dépassement. Eh oui, bon nombre de motards, doubles en aveugle car leur machine est puissante et que sur le papier : oui ça passe ! Sauf que sur la route, il y a d’autres usagers, ou bien tu peux avoir une chaussée détériorée (cailloux, feuilles) dans cette zone de dépassement. 

Lorsque tu prépares ton dépassement, il est important de s’assurer de ce qu’il y a par la suite. Des intersections ? Un virage ? Un radar ? Ceci t’aidera à adapter ta vitesse pour dépasser et le faire en toute sécurité. Niveau sécurité, il est vivement déconseillé de dépasser alors qu’un virage est juste derrière (si nous sommes trop près et sans visibilité). D’autres conducteurs peuvent arriver en face sans que tu ne les aies vus !

Conseil jeune permis moto : Accélérations et freinages !

jeune permis moto acceleration

Les phases d’accélérations et de freinages sont très importantes en tant que débutant et jeune permis moto. Surtout si ce sont tes premières fois en deux-roues ! Pour la notion d’accélération, notre point d’attention se porte sur route mouillée. Même avec une moto A2, tu peux glisser à cause d’une accélération sur chaussée détrempée !

Nous pensons notamment aux sorties de rond-point, chaussée sale, et en primes bandes blanches ? Il vaut mieux doser l’accélérateur et passer entre les bandes pour ne pas finir au sol bêtement !

Ensuite, les phases de freinages sont très importantes. Lorsque tu “arsouilles” et que tu connais peu la route, il est primordial d’anticiper le freinage et d’adapter ta vitesse en entrée de courbe. Tu évites ainsi toute mauvaise surprise ! Ceci t’éviteras potentiellement d’avoir le mauvais réflexe du frein avant ! Pourquoi un mauvais réflexe ? Freiner de l’avant en courbe va remettre la moto droite et t’empêcher de tourner, c’est pourquoi il faut anticiper ton freinage avant la courbe pour ne pas tirer tout droit !

Cependant, tu peux utiliser le frein arrière afin de resserrer la trajectoire en courbe et ainsi calmer la moto. Attention à ne pas bloquer la roue, la trace de pneu ne sera pas que sur la route ! Bref, si tu dois ralentir en virage, priorise le frein arrière.

Enfin, tout comme tu l’as appris lors du passage de ton permis A2, lors d’un freinage d’urgence il faut d’abord actionner le frein arrière, puis l’avant. En procédant ainsi, tu limites le transfert de masse vers l’avant, et tu stabilises le deux-roues ! Tu gardes ainsi l’équilibre et le parfait contrôle de la machine !

Conseil jeune permis moto : Voir, être vu et compris !

jeune permis moto voir

En tant que jeune permis moto, c’est une notion extrêmement importante. Tu vas vite te rendre compte que les motards et les deux roues en général, ne sont pas bien vus des autres usagers. Notamment dans les ronds-points, où tout le monde est plus pressé que les autres, tu te feras couper la priorité car tu n’as pas été vu !

Bien rouler à moto en ville, c’est voir, être vu, et compris ! Nous répétons simplement ce que ton moniteur t’a appris mais c’est très important. Lorsque tu suis une voiture, nous te conseillons de bouger dans ta voie de circulation et de ne pas rester sur ta ligne. Osciller, te mettre à gauche, puis à droite, et capter le regard du conducteur est des choses à faire absolument. 

L’œil du conducteur devant toi va s’habituer à ta présence dans le rétro intérieur, et au bout d’un moment tu te seras fondu dans l’environnement si tu n’es pas en mouvement. C’est pourquoi, il est important de capter son regard, et d’assurer ta présence afin qu’il tienne compte de celle-ci lors d’un freinage par exemple !

Pour être vu, tout repose sur toi, ta manière d’occuper la route, et ton équipement moto. Les automobilistes ont également du mal à anticiper votre vitesse, je parie que c’est le cas pour vous lorsque vous êtes en voiture et que vous avez une moto qui arrive par-derrière !

L’œil humain à du mal à l’anticiper, c’est donc à vous de vous adapter, et de rester sur le qui-vive en cas d’imprévu. Un véhicule qui s’engage à une intersection alors que tu arrivais vite ? Il n’a pas compris ta vitesse, mais toi, tu l’as peut-être vu au loin s’approcher de l’intersection !

Conseil jeune permis moto : Les priorités ne sont pas toujours respectées !

jeune permis moto priorités

C’est un fait, et c’est comme ça. Là encore, c’est une histoire de visibilité et de compréhension. Lorsque tu es à moto, et que tu penses que quelqu’un va te refuser la route, ou qu’il ne t’a pas vu, abdique ta manœuvre. Tu n’as pas de carrosserie et si ça tape, c’est toi qui auras mal et qui aura des dommages !

Il vaut mieux rester en retrait que de tenter de forcer le passage même si tu es “prioritaire” ! Tant pis, tu vas perdre un peu de temps et tu seras frustrée, mais au moins pas de casse pour toi et la machine. 

Il en est de même lorsque tu es à l’arrêt à un feu ou un stop. Les conducteurs auto ne se rendent pas forcément compte que tu n’es pas en mouvement, et tu peux subir un choc. Malheureusement, cela arrive !

Alors prends garde lorsque tu arrives aux intersections, cédez le passage, stop, ou priorité à droite ! Le pire, les ronds-points, où tu es sûre de te faire passer devant au moins une fois dans ta vie de jeune motard !

Conseil jeune permis moto : Rester calme en toutes circonstances !

jeune permis moto être calme

Ce qui nous amène à garder son calme et à rester zen ! Eh oui, le refus de priorité, et la peur pour ta vie, va te frustrer et t’énerver ! Mais, il va falloir garder ton calme, et ne pas chercher la confrontation avec le fautif.

Ce serait une mauvaise idée, pour rouler à moto il faut avoir les idées claires et être calme. L’énervement engendre la perte de concentration et la prise de risque, pour au final ne servir à rien !

Conseil jeune permis moto : Etre conscient de ses capacités et limites !

jeune permis moto limite

Tenté de suivre les copains qui ont plus d’expériences ou des motos plus puissantes lors d’une balade sportive ? Mauvaise idée ! Nous sommes très tentés de suivre les autres surtout si ce sont des copains. Tu comprends, ils vont rigoler si tu ne suis pas la cadence du groupe ! Eh bien, ce n’est pas grave, il vaut mieux arriver plus tard et être attendu que de prendre un risque !

C’est pour cette raison qu’il faut être conscient de ses capacités, et ne pas se faire peur pour juste suivre ! Accélérer fort, freiner tard, prendre les courbes en aveugles pour les rattraper, ce n’est pas une pratique sécuritaire et le facteur risque est élevé.

Notre conseil, c’est de rouler à sa cadence et selon son envie ! Parfois tu veux juste profiter du beau temps et de la machine, et parfois tu es plus taquin, mais à ton rythme. Profite de cette occasion pour t’appliquer sur ton pilotage, et avec l’ expérience, tu rejoindras très vite les copains en haut ! 

Conseil jeune permis moto : Avoir un bon équipement !

jeune permis moto equipement

Des points précédents, en découlent celui-ci : l’ équipement moto ! Nous le rabâchons très souvent, mais ceci est la base de la conduite d’un deux-roues. Si tu as le budget pour t’équiper de la tête aux pieds dès le début, prends des pièces homologuées.

Si tu as un budget serré pour t’équiper, nous te conseillons tout de même l’achat d’un casque moto et de gants neufs. Pour le blouson, le pantalon et les bottes, nous pensons que le marché de l’occasion est une bonne alternative !

Pour faciliter tes choix, tourne-toi vers des équipements de qualité. Faire un bon achat, c’est aussi une question d’entretien par la suite pour assurer la durabilité de l’équipement ! Tu peux également souscrire un contrat d’ assurance pour ton équipement moto !

À lire : Comment s’équiper à moto en été ?

Conseil jeune permis moto : Après une chute il faut remonter !

jeune permis moto chute

C’est comme à cheval pour les connaisseurs, il faut remonter dès que possible sur la machine et vite oublier la gamelle ! Bien sûr dans la mesure du possible ! Mais il ne faut pas rester sur une note négative, et refaire un tour de roue dès que possible sur une moto !

En tant que débutant et jeune permis moto, la chute est, semble-t-il, inévitable ! Que ce soit à l’arrêt, ou en circulation, il arrivera peut-être un jour où tu tomberas, et nous espérons sans mal ! Suite à une prise de risques ou juste une histoire de malchance ? Ne te pose pas de question et remonte sur ton deux-roues dès que tu en as la possibilité, aux risques d’avoir trop peur dans le futur !

Pour ma part, je fais désormais attention et je ne prends plus les extérieurs dans les ronds-points, les flaques de gasoil font tomber les motards !

Pour finir, notre dernier conseil est de continuer la pratique, sans pression et en prenant du plaisir. Le reste viendra avec le temps et l’expérience, ainsi que l’essai de différents véhicules !

À lire : Quelle moto pour femme choisir ?

Nos derniers articles

Retour en haut