Préparer permis moto

Permis moto : que faut-il savoir pour le préparer convenablement et le réussir ?

Il peut être particulièrement utile de savoir aller à moto (et d’en avoir l’autorisation légale). Cependant, votre passion du deux roues justifie déjà à elle seule que vous passiez votre permis moto. La possibilité de conduire en toute sérénité sur les routes publiques est exaltante, mais avant cela, il convient de se préparer comme il se doit. L’examen du permis moto a relativement évolué au cours des dernières années. Il offre aujourd’hui aux conducteurs des conditions de pilotage bien plus proches de la réalité. Nous vous présentons ici l’essentiel des informations importantes à connaître avant de vous lancer. Formalités, épreuves, coûts : nous vous présentons ici l’essentiel des informations essentielles à connaître avant de se lancer.

Données techniques sur le permis moto

Le permis moto désigne le permis de conduire des véhicules deux-roues motorisés. Il existe 3 catégories de ce permis, et l’obtention de chacune de ces autorisations légales de conduire est conditionnée par une limite d’âge. Vos permis A1, A2, ou A s’obtiennent par des examens comportant une partie théorique et une autre pratique.

  • L’âge légal pour le permis moto A1 est de 16 ans révolus. Le conducteur doit par ailleurs justifier un minimum de 20 heures de leçons de conduite avant l’examen pratique. Il est également indispensable qu’il ait au préalable réussi l’épreuve du code moto. Le permis A1 autorise la conduite des motos de moins de 125 cm3. Cela correspond à une puissance maximale de 11 kW.
  • Pour obtenir le permis moto A2 en revanche, l’âge minimum est de 18 ans, tandis que les conditions requises restent les mêmes que dans le cas du A1. Un permis A2 est valable pour les motos ayant une puissance inférieure à 35 kW.
  • Le permis moto A autorise enfin le détenteur à conduire toutes les catégories de deux roues motorisées. Pour le passer, il est nécessaire d’avoir obtenu son permis A2 depuis deux années au moins, et d’avoir été formé dans un centre spécialisé pendant un minimum de 7 heures. L’âge légal est d’au moins 20 ans.

Comment choisir votre motoécole ?

La qualité de la formation dispensée constitue une garantie additionnelle pour la réussite de votre permis moto. Il est donc essentiel de miser sur un centre spécialisé et fiable. Il est recommandé notamment de faire preuve de vigilance et d’éviter les établissements pratiquant des prix particulièrement bas en comparaison avec la norme. Si vous souhaitez profiter de conditions d’apprentissage convenables sans pour autant dépenser des fortunes, le mieux reste de se tourner vers les centres proposant des forfaits sur mesure, avec la possibilité pour l’apprenant de choisir des formules sur mesure. La digitalisation permet aujourd’hui à certains centres spécialisés de proposer des conditions particulièrement souples pour l’obtention d’un permis moto. L’e-learning, la possibilité de réserver et de choisir des programmes sur mesure sont notamment des avantages relatifs à ces centres de nouvelle génération. Ce sont des choix avisés pour passer votre permis dans les meilleures conditions.

L’essentiel sur les modalités des différentes épreuves

Pour l’examen pratique du permis moto, il est obligatoire de disposer de l’équipement requis. Le casque et les gants de protection sont notamment indispensables pour la sécurité du conducteur. Une tenue correcte est également exigée, avec un blouson, ainsi que des bottes adéquates pour la conduite. Les examinateurs prennent soin de vérifier les équipements des candidats. Il est donc important de prévoir dès le début de votre formation un budget pour l’achat de ces différents articles.

En règle générale, les petits chocs éventuels auront lieu en début d’apprentissage. Dans la pratique, il est donc plus judicieux d’acheter et d’essayer vos équipements avant le jour de l’examen, d’autant plus que des équipements neufs peuvent être relativement inconfortables.

L’examen se divise en 2 temps. Un examen du plateau précède l’examen dans les conditions réelles en circulation. Un contrôle de vue est également réalisé au préalable : il est obligatoire.

L’issue de votre examen

En cas de réussite à l’examen du permis moto A1, le candidat reçoit un certificat d’examen qui lui permet de conduire pendant 4 mois. Le permis moto A1 lui est ensuite expédié par courrier avant la fin de ce délai. Il est possible de repasser le permis un maximum de 4 fois en cas d’échec.

Quel coût pour le permis moto ?

Le budget à prévoir pour obtenir votre permis moto variera selon les centres de formation et les formules proposées. Pour les conducteurs disposant déjà de connaissances relatives en conduite, les montants n’excèdent pas 750 euros en général. Pour les autres, il est possible de payer jusqu’à 1500 euros. Différentes aides peuvent vous aider à financer votre permis, notamment le permis à 1 euro/jour. Il s’agit d’un crédit gratuit ou d’un prêt à taux zéro. Il est mis en place pour faciliter le financement de cette formation, et est attribué par un crédit partenaire, pour les candidats âgés de 15 à 25 ans. Passer par un CPF ou Compte Personnel de Formation est également une possibilité de financement.

La formation pour obtenir un permis A (lorsque l’on détient bien sûr son permis A2) se facture 200 euros environ en moyenne. Cette formation ne s’étend pas au-delà d’une journée.

Quelques conseils pour réussir son permis moto

Pour obtenir aussi simplement que possible votre permis moto, vous devrez faire le maximum pour cumuler les bons points dès la phase des interrogations théoriques. Les vérifications techniques sont l’occasion de gagner quelques points : pensez donc à prendre la phase théorique au sérieux. La part de notions techniques et théoriques à connaître est relativement importante.

La meilleure attitude consistera à questionner votre formateur autant que possible sur tous les points qui peuvent faire l’objet d’un doute. En somme, le permis moto est aujourd’hui beaucoup plus simple à passer que par le passé. Les réformes successives ont permis de simplifier considérablement les épreuves et les conditions de l’examen. Il suffit aujourd’hui de passer une épreuve d’une dizaine de minutes sur le plateau, puis de compléter les 40 minutes de conduite en circulation. Il faut en définitive moins d’une heure pour terminer la partie pratique de votre examen.

Le passage du nouveau permis comporte pour le conducteur l’obligation d’apprendre le patinage d’embrayage. L’objectif est de garantir des conditions d’apprentissage aussi proches que possible d’une conduite en ville.

Est-ce facile de passer le permis moto ?

Il vaut mieux ne pas sous-estimer le permis moto. Le taux de réussite à cet examen est d’environ 70 %, ce qui souligne bien qu’une bonne préparation est nécessaire. S’il n’est pas question d’y aller avec une attitude défaitiste, le mieux est de se tenir prêt afin de ne pas se laisser surprendre par des épreuves délicates.

Le permis moto nécessite une formation sérieuse. Il ne s’agit pas d’une formalité qu’il sera forcément facile de remplir. Il est donc recommandé de bien vous assurer que vous disposez du temps libre nécessaire pour éviter de le perdre… Dans votre sélection de la bonne motoécole, tenez également compte de la possibilité de réserver des cours à des horaires qui vous conviennent avant de vous lancer. En définitive, si la version actuelle des examens relatifs reste plus simple que par le passé, il faut garder à l’esprit qu’une bonne dose de motivation vous sera utile pour mener votre projet jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *