comment rouler en duo moto

Rouler en duo moto ? Nos conseils pour la conduite !

Dernière modification le 24 mai 2024

Hello amis motards ! L’été arrive, et les motos sont à nouveau de sorties en grand nombre. Certains d’entre nous partagent ce plaisir avec un passager ! Cependant, la conduite avec une personne supplémentaire à moto change beaucoup de choses ! Nous allons voir ensemble les changements occasionnés ainsi que nos conseils pour rouler en duo à moto !

Nous appelons le passager moto un SDS pour Sac De Sable. Sans être dénigrant, ce terme signifie que le passager est un poids mort pour la moto et son pilote. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte, et il faut avancer petit à petit avec un passager débutant à moto.

Nous faisons également le rappel sur l’équipement moto du passager. Il est obligatoire pour lui d’avoir au minimum un casque moto et une paire de gants, tout comme le motard pilote. Ensuite, nous vous invitons fortement à vous équiper avec blouson, pantalon et bottes si vous êtes le passager en question !

À lire également : Conseil jeune permis moto : comment avoir une conduite sûre ?

Quels sont les changements par rapport à la moto ?

Rouler en duo à moto n’est pas anodin. La présence d’un passager sur un deux-roues va impliquer des changements dans la conduite mais également sur la machine. Le poids supplémentaire que représente cette seconde personne va changer le comportement de la moto à faible allure, en virage, et au freinage.

Les manœuvres à faible allure seront d’autant plus difficiles. Il faudra maîtriser la moto ainsi que la présence d’une seconde personne sur l’arrière du deux-roues. Cette présence va déséquilibrer la moto, et bien prendre en compte les intentions du passager lorsque vous manœuvrez. Il ne faut pas que vous soyez surpris, au risque de tomber !

Le poids supplémentaire va également rallonger les distances de freinage lorsque vous rouler en duo à moto. La moto mettra plus de temps à ralentir à cause de l’inertie plus conséquente. C’est un paramètre important dont il faut tenir compte, et il faut pouvoir encore mieux anticiper ses freinages !

Ensuite, l’inertie dans les courbes est d’autant plus importante. La moto est poussée vers l’extérieur de manière plus importante que d’habitude. Adapter sa vitesse en entrée de courbe est donc primordial pour rester sur sa trajectoire !

Enfin, les dépassements. Ceci peut paraître futile, mais la différence est bien réelle. Lorsque vous êtes habitué à rouler seul, les dépassements sont très rapides, même sur une courte distance. Avec un passager, il faudra préparer le dépassement plus en amont. Ce conseil est d’autant plus vrai pour les motos peu puissantes ou bridées !

1 – Rouler en duo moto : adapter les réglages de la moto !

Dans le but de préparer de manière optimale sa moto pour partir en duo, il vous faudra faire quelques réglages de base. Premièrement, la précontrainte de l’amortisseur

En raffermissant la précontrainte, vous tiendrez compte du poids ajouté sur l’arrière de la moto, et vous lui donnerez un comportement qui se rapproche de vos réglages seul ! La tenue de route n’en sera que meilleure !

De cette manière, vous serez moins surpris par le poids du passager, et votre moto ne sera pas trop molle de derrière. En limitant l’affaissement de la moto, vous gagnerez en équilibre et en confort ! S’il vous est possible de le faire pour la fourche, il est intéressant de la raffermir en conséquence également.

Deuxièmement, la pression des pneus ! Eh oui, il faudra augmenter la pression des pneumatiques afin de tenir compte du poids du passager. De cette manière, vous préservez vos pneus, votre confort, et votre sécurité !

Enfin, les feux ! Comme en voiture, il faudra régler vos phares s’il est possible de le faire. Si vous roulez par faible luminosité ou de nuit, il est plus pratique que le phare éclaire la route plutôt que la cime des arbres !

2 – Rouler en duo moto : adapter la conduite !

Rouler en duo à moto implique de devoir maîtriser et adapter sa conduite. Comme nous avons pu l’évoquer plus haut, les distances de freinages sont plus longues que lorsque vous êtes seul ! Ces changements sont à prendre en compte pour rouler en toute sécurité avec votre compagnon de route !

Rouler en duo moto : la conduite à adopter !

Sur les accélérations et les freinages, il est important d’être doux et souple avec les commandes. Il faut limiter les transferts de masse importants que ce soit vers l’avant ou vers l’arrière. Nous conseillons donc des accélérations et freinages progressifs afin de garder un confort optimal. Cette souplesse évite les glissements du passager sur la selle, ainsi que le choc de casque à casque !

Pour les freinages, il faudra davantage solliciter l’arrière. Ce dernier assoit la moto et permet de garder un bon équilibre sur cette phase. Le transfert de masse vers l’avant est très réduit grâce à cela. Bien sûr, vous serez obligé de freiner de l’avant parfois, mais en freinant dans un premier temps de l’arrière, vous gagnerez énormément en confort.

Le passage de vitesse est aussi important. Profitez de votre shifter si vous avez la chance d’en avoir un ! Sinon, soyez doux avec l’embrayage ! Le passage de vitesse peut-être une cause d’inconfort et de déséquilibre s’il est brutal !

Un autre conseil plutôt pratique est la limitation du frein moteur. Vous savez, en mettant un coup de gaz dans le vide lors du changement de rapport ! Même si ça peut faire kéké, ceci marche remarquablement bien, et évite les mouvements vers l’avant du passager.

Enfin, il faudra augmenter tes distances de sécurité, anticiper, les freinages, les accélérations, et comme d’habitude, le comportement des autres usagers de la route. Il est également naturel, de ne pas faire de wheelings, de prendre trop d’angles, ou d’adopter une conduite dynamique avec un passager débutant. 

3 – Rouler en duo moto : être à l’écoute du passager !

La communication avec le passager est primordiale. Que ce soit avec des gestes, ou un intercom, il faudra vous mettre d’accord ! Nous recommandons l’intercom pour sa simplicité mais aussi pour les longs trajets.

Discuter avec son partenaire fait passer le temps, et repousse également la fatigue. Il est aussi plus facile de prévenir pour une pause, ou faire part de ses peurs en tant que passager. C’est un moyen pratique de prévenir votre passager moto de vos intentions afin qu’il se prépare.

Si l’utilisation de l’intercom se cantonne au conducteur et au passager, un pack duo peu onéreux suffit largement. Vous pouvez retrouver notre comparatif et avis sur les intercom moto pour faire votre choix !

4 – Rouler en duo moto : comportement du passager !

C’est un conseil très important : préparer votre passager et évaluer son comportement. S’il s’agit d’un passager moto débutant, ou peureux (il n’y a pas de mal à cela), il faudra le briefer.

Vous devrez lui expliquer les bases de la moto, et votre conduite ainsi que les mouvements de la machine. Il est important de le rassurer et de lui expliquer ce qu’il doit faire et ne pas faire ! Le plus important pour lui, est de rester dans l’axe vertical de la moto

Tenter de contrer l’angle de la moto en gardant son buste droit n’est pas une bonne idée et peut mettre le pilote en difficulté. Expliquez-lui la position à adopter et à garder dans les circonstances que vous allez rencontrer : l’appuie sur les cales pieds, le maintien avec les poignées sur les accélérations et freinages..

Votre travail en tant que pilote est de le rassurer, et d’éviter de le stresser. Pour ce faire, adopter une conduite tranquille dès le début, et augmenter le rythme si le passager est d’accord !

Enfin, c’est à vous de faire en sorte qu’il ne vous gêne pas. Vous pouvez par exemple installer des accessoires moto pour son confort !

A lire également : Passager moto, 5 clés pour être le meilleur !

5 – Rouler en duo moto : les accessoires pratiques !

Pour faciliter l’accompagnement d’un passager, il est intéressant de lui mettre en place quelques accessoires ! Nous parlons notamment de système de maintien, comme des poignées ! Si votre moto n’en est pas équipée de base, il vous sera sûrement possible de l’en équiper par la suite.

Attention, selon le type de moto, vous n’achèterez pas les mêmes accessoires. Pour une sportive, il vaut mieux privilégier une poignée de réservoir car les deux motards seront penchés vers l’avant. 

Sur des motos trails ou roadster, des poignées latérales ou arrières seront plus efficaces. N’oublions pas le triboseat, qui est un par-dessus pour selle passager et qui réduit les glissements de ce dernier !

FAQ

Quelle moto pour rouler en duo ?

Pour rouler en duo à moto nous conseillons les trails routiers ou moto routière. Oubliez les sportives et roadsters sportifs pour votre passager. Les selles sont de plus en plus réduites sur ces types de moto qu’il en est devenu très inconfortable pour les passagers de monter dessus.

Les trails routiers ou grosses routières sont très confortables et faciles à rouler avec un passager moto. Les bulles sont assez hautes et coupent le vent pour le pilote et le passager. C’est plutôt agréable de ne pas subir les rafales de vent dans le casque lorsque l’on est derrière ! Ce type de moto est de base très confortable et conçues pour parcourir de longue distance, seul ou à deux. Les cales pieds des passagers ne sont pas positionnés trop haut, ceci maximise donc son confort !

De plus, les passagers disposent d’assez d’espace pour être à l’aise, sans gêner le conducteur dans sa conduite !

Comment se tenir en passager sur une moto ?

Tout dépend de la configuration de la moto. En tant que passager, vous pouvez vous agripper au pilote ou à la moto. Il ne faut pas oublier que vos jambes seront également très importantes, afin de vous maintenir droit sur la moto.

Si des poignées sont disponibles sur la coque arrière, ou le réservoir, nous vous conseillons de vous accrocher à ses dernières. Ce sera d’autant plus facile et confortable pour vous tenir en toutes circonstances.

Nos derniers articles

Retour en haut