passager moto

Passager moto, les 5 clés pour être le meilleur !

Dernière modification le 24 mai 2024

Hello amis motards ! Tu as peut-être dans ton entourage quelqu’un qui souhaite grimper sur la selle de ta moto, en passager ? Ou bien tu recherches des conseils pour ta première sortie en tant que passager moto ? Cela peut-être effrayant la première fois. Tu ne sais pas comment monter sur la moto, et comment réagir en cas de freinage puissant ? 

Pause Moto a décidé d’éclairer tous les futurs passagers moto en donnant les cinq clés essentielles ! Nous ferons un point sur l’équipement motard du passager moto, l’installation et la position à adopter sur la machine. Puis nous enchaînerons sur la communication entre pilote et passager et la confiance entre les deux ! Un accessoire moto permet de faciliter ce point !

Ayant personnellement été passager plusieurs fois, il est parfois difficile de faire confiance au pilote et à la moto ! Mais il faut retenir que le pilote lui-même devra être rassuré par ton comportement pour te donner davantage confiance ! C’est une question de synergie entre les deux

Passons aux cinq clés nécessaires pour devenir le meilleur passager moto !

À lire également : Rouler en duo moto, nos conseils pour la conduite !

Étape 1 – Avant de monter en passager moto, il faut s’équiper !

passager moto

Le passager doit lui aussi s’équiper pour monter sur un deux-roues. L’équipement obligatoire est le même que pour le pilote, et une panoplie intégrale est recommandée ! Pour rappel, seuls le casque et les gants moto sont obligatoires (homologués). Cependant, nous pensons que le strict minimum est d’avoir le blouson (avec protection dorsale) et le pantalon en jean en supplément pour avoir un bon niveau de protection.

Pour ce qui est des chaussures, tu devrais trouver une paire de montantes chez toi. Que ce soit des bottes ou des baskets, il vaut mieux porter un modèle montant sur la cheville ! Il est impératif de recouvrir la majeure partie de son corps, et d’éviter les textiles fins et d’origine plastique (comme le nylon). 

Même si tu montes que très occasionnellement derrière une moto, un accident peut vite arriver. De plus, nous parlons exclusivement des passagers, mais il en est de même pour les pilotes ! Les grandes marques proposent des équipements moto à prix abordables pour la sécurité routière.

Étape 2 – Comment bien monter sur la moto ?

Pour répondre à cette question : Il n’y a pas 36 solutions ! Mais nous allons t’expliquer comment faire pour ne pas déstabiliser le pilote !

Toujours par la gauche des motos ! C’est-à -dire du côté de la béquille latérale. Cette dernière doit être déployée par précaution. Si le pilote est déstabilisé, le deux-roues retombera sur la béquille et ne causera aucun dégât.

Assures-toi que le pilote est prêt et tient bien sa machine. Le pilote doit être prêt à maintenir sa moto à la verticale à la force de ses jambes. 

Ensuite, tu poses ta main gauche sur l’épaule gauche du pilote, et le pied gauche, sur le repose pieds gauche. En une impulsion, tu passes ta jambe droite par-dessus la moto pour positionner ton pied sur le cale pieds droit !

Maintenant que tu es bien en place, nous allons t’expliquer la position à adopter pour être le plus confortable, et ne pas gêner ton pilote. 

Étape 3 – La position et les réflexes à adopter en passager moto !

Il y a plusieurs possibilités, et tout dépend de la moto et de l’équipement dont elle dispose pour son passager. En règle générale, il est intéressant de se tenir d’une main à la taille du conducteur, et de l’autre à la poignée passager ou sous la selle.

De cette manière, tu te maintiendras en place lors des accélérations, et tu ne pousseras pas le pilote lors des freinages ! Lorsque tu seras plus aguerri, il est fortement possible que tu préfères te tenir des deux mains à la taille du pilote ou bien à la poignée passager. 

Prends garde au positionnement de tes pieds, évites de laisser ta chaussure en contact avec l’échappement ! Surprise, le caoutchouc fond et si tu abîmes la cartouche, tu risques d’avoir des ennuis avec ton ami !

Enfin, nous allons t’expliquer quelques réflexes à avoir lorsque tu es passager moto ! Tout comme le pilote, tu vas devoir diriger ton regard le plus loin possible pour anticiper les courbes ! 

Suis les mouvements de la moto ! Si le deux-roues penche à droite, suit le mouvement, si elle penche à gauche, suis là ! De cette manière, le pilotage sera plus fluide et moins difficile. Avec un pilotage comme celui-ci, le pilote sera en confiance, ce qui renforcera la tienne !

Bien évidemment, il est important de ne pas faire de gestes brusques ! De quoi faire peur au pilote et vous faire une belle frayeur ! 

Étape 4 – La communication entre passager moto et pilote !

choisir intercom moto

La communication est la clé la plus évidente ! Bien communiquer avec le pilote ou avec le passager permet d’instaurer une pleine confiance. Pour se faire, il y a plusieurs solutions. Vous pouvez instaurer un code pour ralentir, pour s’arrêter… C’est plutôt efficace et universel ! Mais nous avons une solution plus complète à te partager : l’ intercom moto !

Cet outil de communication est bien plus efficace et vous permettra de partager pleins de choses ! Eh oui, se hurler dessus à moto car on ne s’entend pas, c’est courant, et pas efficace ! L’intercom est un accessoire moto qui se monte sur les casques. Un kit est généralement composé d’un boîtier de contrôle, d’oreillettes et d’un micro ! Bonne nouvelle, les fabricants font des packs “DUO”, qui sont plus intéressants en termes de prix. En plus de partager de la musique, vous pourrez échanger en temps réel sur tout ce qui vous plaît ! De quoi partager d’excellents moments avec son compagnon de route !

Étape 5 – Faire confiance à la moto et au pilote !

airbag moto avis

Tout dépend de vous et de votre expérience à moto ! Si tu es du genre à avoir peur (ce qui est normal), il faut que le pilote te mette en confiance. Ne pas aller trop vite, anticiper les virages, avoir des accélérations et des freinages progressifs pour ne pas te surprendre au début !

C’est un tout, mais le plus important, c’est de suivre la moto et le pilote pour rouler en toute sécurité ! Il faut éviter de le surprendre, et surtout pas en virage. Il est impératif de se pencher du même côté que la moto. Essayer de contrebalancer en se tenant le plus droit possible rendra la conduite inconfortable pour toi et ton pilote. Prends le temps de t’acclimater à ce nouveau plaisir, et fais part de tes appréhensions et frayeurs au motard ! Ce ne sera que plus facile par la suite.

FAQ

Quel âge pour monter derrière une moto ?

La législation est encore trop vague sur ce sujet, mais néanmoins nous te précisons plusieurs points très importants pour la sécurité de ton passager ! Mais oui, il est possible de faire monter un enfant à l’arrière de sa moto. Le code de la route déconseille de faire monter en passager un enfant de moins de 8 ans.

Cependant, il faut que celui-ci atteigne les cales pieds, pour que ces derniers reposent dessus ! La selle doit bien entendu être adaptée pour un passager ! 

Si l’enfant à moins de 10 ans, ou s’il a 10 ans et qu’il ne touche pas les reposes pieds, il faudra t’équiper d’un siège spécial. Ce dernier se positionne sur la selle, et est équipé d’un système de retenue pour protéger l’enfant !

Enfin, il faudra l’équiper d’un casque et de gants. Le plus dur sera de lui trouver des casques moto à sa taille et adapté à sa morphologie pour rouler en toute sécurité. Le poids en supplément sur la tête d’un enfant peut lui causer des douleurs et être inconfortable !

Comment appelle-t-on le passager d’une moto ?

Peut-être que tu as déjà vu l’anagramme “SDS” sur les forums ou groupes sur les réseaux sociaux. Il signifie Sac de Sable, et c’est très représentatif ! Tu es un poids mort pour la moto et le pilote. Ceci n’est pas péjoratif, et rien n’enlève le plaisir du partage et les sensations procurées par la moto !

Comment monter sur une moto à l’arrière ?

Pour monter à l’arrière d’une moto, il existe une méthode simple et efficace. Lorsque le motard est prêt, tu peux monter par le côté gauche de la moto, où il y a la béquille.

Tu positionnes ta main gauche, sur l’épaule du pilote, et ton pied gauche sur le repose pieds face à toi. En une impulsion, tu passes ta jambe droite de l’autre côté de la moto. C’est un petit procédé à adopter, mais néanmoins très efficace et sécurisant pour le pilote et la moto.

Derniers articles

Retour en haut