nettoyage moto

Comment faire un nettoyage moto parfait comme un detailer ?

Dernière modification le 24 mai 2024

Pourquoi faire un nettoyage moto est-il important ?

Le nettoyage de sa moto est une étape essentielle de son entretien. Que ce soit esthétique ou mécanique, un nettoyage moto complet aura des bénéfices pour ton deux-roues ! C’est également un très bon moyen de suivre l’état de ta machine en visitant chaque coin et recoins. Les lavages te permettront d’appliquer des corrections, et des protections au fur et à mesures.

Tu te rends vite compte de l’apparition de rouille, ou d’éléments qui se détériorent (durite, câbles, carénages…). Réaliser un lavage complet va te faciliter le travail si tu fais ta mécanique toi-même. Moins d’accumulation de graisse et d’huile, et les éléments se désolidarisent plus vite.

Ensuite, avoir une belle moto, toute propre c’est la classe ! Mais c’est aussi un moyen de préserver sa valeur marchande pour une possible revente dans le futur. Un nettoyage et la pose de protections régulièrement préservent le deux-roues des agressions extérieures !

Mais comment faire un nettoyage efficace ? Il va sans dire, une moto c’est plein de recoins ! Nous allons te donner une série d’étapes à suivre pour bien laver ta moto !

Il est aussi très important de laver et nettoyer son équipement moto ! Nettoyer son casque et son blouson cuir peut-être rapidement nécessaire.

Étape 1 – Préparation : quel produit de nettoyage pour la moto ?

Il y a quelques règles faciles à respecter pour optimiser ton lavage moto ! Tout d’abord, il est important de réaliser le nettoyage à l’ombre du soleil. De cette manière, le savon ne séchera pas rapidement sur la machine, et ne laissera donc pas de traces. Le top du top est également que la moto soit froide. C’est-à-dire qu’elle n’est pas tournée récemment, et qu’elle n’a pas été exposée au soleil avant l’opération !

Maintenant, il va te falloir quelques accessoires pour être à l’aise durant le nettoyage de la moto. Voici une petite liste avec le minimum à avoir pour être au top :

  • Pinceaux / brosse à dents
  • Plusieurs microfibres et chiffons PROPRES
  • Gant microfibre pour le lavage
  • Gants en latex
  • Deux sceaux

Ensuite, tu vas avoir besoin de produits pour le nettoyage moto. Je te conseille vivement de n’utiliser que des produits dédiés au lavage moto. N’utilises pas de liquide vaisselle ! Il te faudra également un bon dégraissant en spray ! Les jantes, bras oscillants et parties basses des motos seront à dégraisser. 

Surtout, veilles à ce qu’il se rince bien, il serait dommage d’abîmer ta moto avec un produit trop puissant !

Étape 2 – Nettoyage moto : dégraisser, démoustiquer, dégoudronner !

Avant de pouvoir réellement laver ton deux-roues, tu vas devoir passer par ces étapes préliminaires ! La suite ne sera que d’autant plus aisée et le résultat sera vraiment top. Comme je le disais plus haut, il faut dégraisser certaines parties de ta moto qui sont soumises à beaucoup de pollutions extérieures. Plus particulièrement les roues, qui ont accumulé graisse de chaîne, goudron, et poussières en tout genre…

De plus, utiliser un démoustiquant va faciliter son lavage. Ces corps étrangers sont parfois bien ancrés dans la bulle ou les carénages. Le démoustiquant va les ramollir et faciliter le lavage par la suite. C’est un gain de temps, d’efficacité, et tu n’abîmeras pas ton deux-roues en grattant !

Enfin, le dégoudronnant. Eh oui, ces petites taches noires sont parfois bien accrochées ! Dures à faire partir, au risque de faire sauter le vernis et la peinture. Le dégoudronnant va considérablement te faciliter la tâche ! Les particules se décrochent vite, et ton lavage sera vraiment plus simple et efficace.

Maintenant que le gros de la saleté extérieure est retiré, nous allons pouvoir passer au lavage moto en bonnes et dues formes. L’objectif d’avoir réalisé cette étape préalable, est de retirer le maximum de particules incrustées qui pourraient endommager le vernis ou la peinture au lavage. Ces particules sont très tenaces, et nous insistons parfois beaucoup dessus. De ce fait, sans le savoir nous causons des dégâts !

De plus, le dégraissage des jantes est important. Il facilitera énormément le lavage, et donnera un meilleur aspect final ! C’est aussi une question de praticité, il sera bien plus aisé de laver tes jantes de moto une fois la graisse retirée ! Pour te faciliter le travail, trouves un dégraissant sous forme de pulvérisateur. Tu atteins plus facilement les petits recoins avec un pinceau par la suite.

Étape 3 – Lavage moto : tout en finesse !

Maintenant que le deux-roues est pré-lavé, nous allons pouvoir passer au lavage intégral ! Ici je ne t’apprendrai rien, si ce n’est qu’il faut utiliser des produits de nettoyage dédiés à l’application sur motos. Par exemple, le PAIC, ou liquide vaisselle, est bien sûr prohibé ! 

Tu vas avoir besoin des deux sceaux, de l’éponge microfibres, des pinceaux et d’un jet d’eau ! Première étape de lavage, tu vas passer un petit coup d’eau sur la moto pour sortir un maximum de poussière, et autres résidus.

Je te conseille de commencer par les jantes ! Tu appliques ton nettoyant jantes, et tu le laisses agir selon son mode d’emploi. Enfin, tu les rinces, et tu devrais te rapprocher du résultat final ! Après les jantes, je te conseille de laver la moto de bas en haut ! 

Tu vas donc faire la technique des deux seaux. Tu vas remplir l’un, d’eau mélangée au shampoing moto, l’autre d’eau propre. Ce n’est pas une voiture, pas besoin de grande quantité d’eau, juste ce qu’il faut. Tu passeras tes éponges microfibres dans l’eau savonneuse, puis une fois que tu as frotté une partie, tu la plonges dans l’eau propre pour la rincer. De cette manière, tu ne fais pas frotter sur la machine, les résidus que tu as précédemment enlevés !

Les optiques de phares et vitres de rétroviseurs sont à laver également. Tu n’as pas forcément besoin d’un produit spécifique pour ces organes de la moto.

Maintenant, tu peux te munir de ton dégraissant, et l’appliquer sur les parties encore sale ou difficiles d’accès. Ces endroits sont le bras oscillant, les T de fourches, ou encore les parties du moteur. Avec ton set de pinceaux, tu devrais pouvoir gratter tous les recoins et atteindre le résultat que tu espères !

Enfin, tu peux passer au rinçage pour enlever les restes de savon et dégraissant. Evites tout de même les faisceaux et éléments électroniques qui ne sont pas forcément copains avec l’humidité ! Ce serait dommage de l’endommager !

Étape 4 : Le séchage et l’application de protections !

polish moto

Nous passons à l’étape de finition ! Elle commence avec un séchage complet de la moto. La sécher, va permettre de ne pas avoir de taches d’eau, et de calcaire après un bon lavage. Si tu es équipé, tu peux te servir d’un compresseur pour souffler l’eau vers le bas de la moto. Il existe des souffleurs dédiés à cet usage, mais je ne pense pas que l’investissement vaille le coup pour un particulier !

Si tu n’as rien de tout ça, et pour un investissement moindre, tu peux la sécher avec des chiffons microfibres denses ! Ces chiffons très épais, sont très absorbants et rendront le même effet.

Maintenant que ta machine est propre et sèche, tu vas pouvoir appliquer tes produits de correction, de finitions, et de protections. Il est temps d’effacer les microrayures présentent sur les parties peintes !  Si tu ne disposes pas d’une polisseuse et de pad mousse pour appliquer ton polish, tu peux lustrer avec de la ouate de carrossier pour le faire à la main.

Le résultat ne sera pas aussi bien qu’à la machine, mais tu verras déjà une très bonne différence ! Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle contribue fortement à l’apparence et à la valeur de ton deux-roues

Le lustrage va retirer les micro-rayures dans le vernis, cependant, si la rayure est trop profonde, tu ne pourras pas faire grand choses ici. Dans ce cas-là, il faudra opter pour une peinture de l’élément !

Il existe différents types de polish, qui sont destinés à différents états. À toi de voir lequel conviendra le mieux à la situation ! 

Si tu as réalisé cette étape, tu as une base saine et propre pour appliquer tes protections ! Dans le meilleur des cas, tu peux investir dans une cire céramique pour protéger ta peinture et faciliter les futurs nettoyages moto ! Ces protections céramiques sont onéreuses car elles perdurent dans le temps, quelques années. Mais il existe des cires moins chères et plutôt intéressantes sur le rapport qualité/prix ! Ces dernières seront destinées à créer un voile de protection, et une finition brillante pour quelques mois ! 

En plus de faire briller ta machine, les salissures et les saletés seront plus faciles à enlever grâce au voile de protection !

Étape 5 : Graisser et lubrifier la transmission !

graissage chaine moto

Enfin, la dernière étape de ce guide du nettoyage moto ! Une fois que tu as lavé l’intégralité de ta moto, il te reste quelque chose d’important à faire ! Tu vas devoir lubrifier ta transmission !

N’oublies pas que tu as dégraissé et rincer ta machine. La chaîne de transmission doit être regraissée après un tel lavage ! Tu peux également passer un petit coup sur les câbles de poignées, ou l’axe de la béquille. Ça ne fera pas de mal, tu éviteras la rouille, et tout fonctionnera comme si c’était neuf.

Bonus : Ce qu’il ne faut pas faire durant le lavage moto !

  • Utiliser un nettoyeur haute pression de trop près

Laver sa moto au nettoyeur haute pression ? Ce n’est pas l’idée du siècle, mais si tu prends des précautions, ça peut le faire. Il suffit de ne pas placer le jet du Karcher trop près de la machine, et surtout, de ne pas insister trop longtemps sur une zone. L’eau propulsée sous pression peut causer des dégâts, il faut donc faire attention !

  • Utiliser des produits non destinés aux motos

Il est primordial de n’utiliser que des produits destinés à une application sur un deux-roues. Ta moto ou scooter te remerciera ! Certains produits auto peuvent être utilisés, mais il est important de tester auparavant sur une partie qui ne se voit pas trop.

  • Laver sa machine au soleil ou moteur chaud

C’est un de nos premiers conseils, il faut nettoyer la moto à l’abri du soleil ! Sinon, le savon et les autres produits que tu peux utiliser sécheront très vite. Ils seront alors inefficaces et tu devras repasser pour effacer les traces. 

  • Insister sur les zones sensibles

Les éléments comme le moteur, les circuits électriques, et le compteur, sont fragiles. Tu peux passer un coup d’eau dessus, mais n’insiste vraiment pas. Si tu peux éviter, c’est mieux. Inutile de se créer des problèmes.

FAQ

Quel produit pour nettoyer une moto ?

Pour nettoyer une moto, nous conseillons l’utilisation de produits dédiés aux deux-roues. Certains produits ménagers peuvent faire l’affaire, mais il faut se renseigner avant ! Google t’aidera pas mal sur le sujet ! 

Sinon, des marques de produits de detailing moto se sont développées. Tu trouveras chez certains revendeurs, notamment Licornemotor, tout ce dont tu as besoin pour faire cet entretien moto !

Comment nettoyer sa moto à la maison ?

Tout est expliqué ci-dessus ! Le tout est de le faire avec des produits et des outils adéquats. Ceci, dans le but de ne pas abîmer votre machine ! Comme nous avons pu le dire, l’utilisation du nettoyeur haute pression est déconseillée, mais avec des précautions c’est possible. 

Comment nettoyer une ligne d’échappement moto ?

Là nous avons un produit miracle à te conseiller ! Il te faut un chiffon microfibre propre, de l’huile de coude et du belgom alu/chrome ! 

Dans un premier temps, tu élimines toutes traces de boue, de goudron, et de poussière. Il est important de travailler sur base propre et saine lorsque l’on astique un élément.

Ensuite, tu appliques le produit sur le chiffon et tu frottes ta ligne. Tu verras le résultat est superbe et tu peux ramener tous les tuyaux à neufs avec une brillance au top.

Cependant, c’est une opération à réaliser fréquemment pour garder un bel aspect.

Nos derniers articles

Retour en haut