comment vendre sa moto

Comment vendre sa moto sans pépins ?

Dernière modification le 24 janvier 2024

Hello ami motard ! Aujourd’hui nous allons aborder le sujet sensible qui peut foudroyer un cœur ! Vendre sa moto n’est pas si facile, lorsque les potentiels acquéreurs se font exigeants pour un prix très bas.

Tu vois bien de quoi je parle. La négociation entre particulier est quelque chose de normale selon moi, mais certains en abusent à outrance et se rendent même ridicules avec leurs propositions !

Nous allons t’aider à vendre une moto, et nous verrons nos 6 conseils pour la vendre facilement, et à sa juste valeur ! Notre objectif de ce jour est de te permettre de maximiser tes chances de ventes, au juste prix, et surtout sans stress !

Oui, une vente ça se prépare, car c’est un peu stressant. Il faut gérer les e-mails, les appels, les rendez-vous… Parfois tu vas devoir te justifier de l’entretien, pourquoi si, pourquoi pas ça… Ne t’inquiètes pas, Pause Moto te donne gratuitement ses conseils à travers ce guide !

Il peut te servir que ce soit pour la vente à un particulier ou à un professionnel ! Il est également possible de faire appel à un professionnel. Ils proposent souvent le service de dépôt-vente, ce qui te facilite grandement les choses. Cependant, le garage prendra sa commission sur la vente puisqu’il y a consacré du temps.

Alors, comment vendre sa moto ?

Les prérequis pour vendre sa moto facilement !

Pour vendre sa moto (ou scooter) facilement, il va falloir quelques prérequis ! Nous te conseillons de te renseigner sur ton contrat d’assurance pour le prêt de guidon. Eh oui, un potentiel acheteur va vouloir essayer la machine, ce qui est tout à fait normal. 

Mais il est important de savoir si ton assurance couvre ce genre de faits. La plupart du temps tout se passe bien, mais toi comme moi, nous le savons, à moto ce n’est pas toujours de son fait !

Il n’est pas impossible que l’acheteur vienne faire du repérage. À toi de prendre des précautions à ce niveau là, peut-être donner un rendez-vous ailleurs que chez toi, ou bien accompagné. 

Il est malheureux de dire ceci, mais il ne faut pas être dupe non plus ! Il est également important de ne pas envoyer de photo de ta carte grise, mais seulement de communiquer les informations dont le potentiel acheteur à besoin.

Nous allons maintenant voir les étapes pour vendre sa moto (ou scooter)!

Vendre sa moto : la mettre en valeur !

vendre sa moto mettre en valeur

C’est la première impression qui compte, et ce n’est pas faux. Avoir dressé et préparé le véhicule avant de faire les photos (ou pour la venue de l’acheteur) est incontournable. Il faudra alors y passer un peu de temps et de l’huile de coude pour faire revenir son éclat !

  • Un lavage soigné : prends le temps de faire un lavage complet de la moto. Ceci donnera l’image d’une moto bien entretenue et bichonnée par son propriétaire. Si l’acheteur cherche des traces d’huiles, elles apparaîtront une fois la moto démarrée, le lavage n’est pas un cache misère ! 
  • Correction : autant aller jusqu’au bout, c’est la dernière fois que tu la voies ! Un coup de polish sur le réservoir et les carénages avec de la ouate de carrossier, ce n’est pas cher et c’est rapide. Le polissage redonnera de la brillance, en plus de retirer les micro-rayures apparentes !
  • Après un lavage, n’oublies pas de graisser la chaîne et les parties mobiles pour être tranquille après la vente.
  • Petits accessoires : si par mégarde tu as des poignées, ou leviers abîmés, il est idéal de les changer. Ce sont des accessoires peu coûteux qui éviteront toutes négociations futiles pour 100 €.
  • Une fois que tout est propre et neuf, il est l’heure des photos. Trouves un bel endroit, ou un spot photos près de chez toi. Il faut éviter les photos dans les lieux sombres, ou dans le garage coincé à côté de la voiture.

Rédiger une bonne annonce pour vendre sa moto !

vendre sa moto annonce

Tu vas sûrement poster la moto sur un site d’annonce en ligne. Ici, nous te conseillons de rédiger une bonne annonce, sans fautes, ainsi qu’avec toutes les informations qu’il t’est possible de fournir !

Voici comment tu peux procéder, ainsi que les informations importantes à renseigner dans l’annonce :

  • Marque, modèle, année
  • Kilométrage (évolutif ou non ?)
  • Mois et année de mise en circulation
  • État général de la moto (ou du scooter) ainsi que les points à relever
  • Type d’utilisation (Trajets travail ou juste balade ?)
  • Lieu de stockage (Garage ou extérieur sous bâche ?)
  • Les équipements neufs (Kit chaîne, pneus, vidange…)
  • Les entretiens à prévoir
  • Les équipements et accessoires que tu souhaites donner
  • Disponibilité du carnet d’entretien, des clés et de factures 
  • Le prix
  • Un mail
  • Un numéro de téléphone

Tu peux donner toutes ces informations sous forme de liste comme celle ci-dessus. C’est un moyen efficace de donner toutes les informations dont les internautes ont besoin. Autrement tu peux rédiger un texte, mais c’est pour moi, plus long, et moins facile pour traiter les informations.

Pour faire gagner du temps à tout le monde et t’éviter des ennuis par la suite : soit le plus transparent possible. Que ce soit dans ton annonce, ou pendant les appels et  Il ne faut pas mentir sur le kilométrage et l’état de la moto. C’est une moto d’occasion, si tu as chuté avec, même à l’arrêt, il est bien de le dire. De toute façon, dans la plupart des cas ça se verra !

Vendre sa moto : déterminer le juste prix !

Déterminer son prix de vente n’est pas toujours aisé. Nous sommes parfois guidés par l’affect ce qui nous pousse à surestimer sa moto. Il faut également savoir que les véhicules achetés neufs ont une décote plus importante que les motos d’occasions. Ce qui compte, c’est de ne pas sous-estimer ou surestimer ta moto !

Trouver le prix d’équilibre est assez facile. Cela peut cependant prendre un peu de temps ! Le prix d’équilibre est la somme qu’un demandeur est prêt à donner à l’offrant. Ce prix d’équilibre est celui qui satisfait les deux parties ! 

À lire également :  Application moto : Le TOP 6 des motards !

Pour le déterminer, nous te conseillons de faire des recherches sur les sites d’annonces en ligne avec les critères correspondant à ta moto. Suivant les années, et le kilométrage, tu trouveras une première tranche de prix sur laquelle te placer. 

Il faudra ensuite tenir compte des accessoires et équipements ajoutés. Bien sûr, il ne faut pas espérer te rembourser, mais ils ont tout de même une valeur résiduelle qui peut s’appliquer à ton prix de vente. 

Si vraiment tu as besoin de récupérer plus d’argent, nous te conseillons de démonter les accessoires moto et équipements pour les revendre séparément. 

Si tu as été scrupuleux sur l’entretien et que tu peux justifier de tout ce qui a été fait, c’est un argument de plus sur lequel tu peux t’appuyer pendant les négociations. 

Vendre sa moto : les contrôles mécaniques !

vendre sa moto révision

Si l’acheteur n’en est pas à sa première acquisition, ou s’il a lu mon article sur comment acheter une moto d’occasion, il saura les points à vérifier pendant la visite. Alors autant mettre toutes les chances de ton côté.

  • Pression et état des pneus

Si tu ne roulais pas souvent avec ton deux-roues, il est important de contrôler et de réajuster la pression des pneus. Tu peux avoir des variations plus fréquentes sur une moto que sur une voiture. 

C’est aussi l’occasion de contrôler l’état. Est-ce que l’usure est superficielle ou trop importante ? Pas de corps étranger dans la bande de roulement et les flancs ? Parfait !

  • Démarrer la moto quelques jours avant la venue de l’acheteur

En démarrant ta moto quelques jours avant la visite d’un acheteur, tu verras si la batterie est ok ou si elle a besoin d’un coup de recharge. Le démarrage te permet également de détecter toutes anomalies après une longue période sans roulage !

  • Niveau et apparence de l’huile

Il va falloir contrôler les niveaux et l’aspect des liquides de la moto. L’huile moteur a été récemment vidangée ? Il y a le bon niveau ? Ok très bien.

Le liquide de frein de même, il y a-t-il le niveau demandé ? Son aspect te semble bon ? Techniquement, une vidange du circuit de freinage est à faire tous les deux ans environ.

Même remarque pour le liquide de refroidissement. Si besoin, il faudra faire les appoints nécessaires pour être serein par la suite.

  • Les éclairages

Enfin, il te suffit de contrôler les différents feux et phares pour vérifier le bon état de fonctionnement. Si besoin, changes les ampoules, ce n’est pas cher, et le prochain propriétaire sera tranquille pour rentrer chez lui. 

Avec ces vérifications, tu ne feras pas de découverte devant l’acheteur. Pas d’embarras et ceci montrera que tu connais bien ton deux-roues, et que tu l’entretiens en conséquence !

Vendre sa moto : l’essai est inévitable !

vendre sa moto essai

Eh oui, l’essai de ta moto sera inévitable si tu veux la vendre. Ce n’est pas forcément un moment agréable pour toi, tu t’imagines plusieurs choses comme un accident, ou un vol.

Cependant, il faut prendre des précautions de ton côté que ce soit vis-à-vis de l’assurance pour que l’essai soit couvert. Mais également vis-à-vis de l’inconnu qui va tester ton deux-roues. Garder ses papiers d’identité ou bien les clés de sa voiture pendant l’essai. Vous pouvez également monter derrière lui si vraiment vous n’êtes pas confiant. 

Pour le paiement, nous te conseillons l’option du chèque de banque. Il est aussi très important de vérifier la conformité du chèque en contactant la banque émettrice. 

Un chèque de banque est émis par une banque, ce qui en théorie certifie que le montant est disponible sur les comptes de l’acheteur. Vous pouvez demander une photo du chèque en question, où figureront les coordonnées de la société bancaire. Un coup de téléphone rapide peut te rassurer sur la provenance du chèque !

Vendre sa moto : les papiers à fournir !

vendre sa moto papiers

Enfin, une dernière étape pour bien vendre sa moto : les documents administratifs

  • La carte grise

C’est le papier d’identification du véhicule. Tout véhicule en circulation sur le territoire national doit avoir une carte grise à jour ! Tu vas devoir fournir une carte grise à jour et donc à ton nom pour la cession du véhicule. Si c’est ta première vente, il te suffit de barrer la carte grise de deux traits en diagonales. 

Tu inscris ensuite : Vendu le JJ/MM/AAAA à xxHxx. En renseignant l’heure, tu te couvres de contraventions que l’acheteur pourrait avoir en rentrant chez lui. C’est très important pour toi !

  • Certificat de situation administrative

Le certificat de non-gage (nouvellement de situation administrative) atteste que le véhicule est libre et non gagé par un organisme bancaire. Tu peux te le procurer gratuitement et rapidement sur internet par le biais des services administratifs concernés.

Il est obligatoire de le remettre à l’acheteur pendant la vente.

  • Certificat de cession

Enfin, pour acter la vente entre les deux parties, vous allez tous deux remplir les certificats de cession. Ceci permettra ensuite à l’acheteur de faire la carte grise en bonnes et dues formes et à toi de faire ta déclaration de vente.

Le document Cerfa à télécharger : ici 

Le service de l’ANTS est également simple et rapide pour faire sa déclaration de vente. C’est la solution qui doit remplacer le papier de cession. Cependant, par précaution, j’aime bien avoir les justificatifs papiers en ma possession.

Conclusion

Une fois que toutes ces étapes sont réalisées, il te reste une dernière chose rapide à faire. Déclarer la cession sur le site de l’ANTS avec l’acheteur ou plus tard. Cette démarche te dédouane définitivement de tout ce qui peut se passer avec le véhicule. De plus, le nouvel acquéreur aura besoin du code que l’administration donnera pendant l’enregistrement de ta cession.

🏁 Profitez de 20% de remise sur Motoblouz avec les promos de printemps !! 🏁

X
Retour en haut